Coopérations territoriales

LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE (GHT)

L'environnement du centre Hospitalier Paul Cabanis a changé le 30 Août 2016, avec l'approbation par l'ARS de la convention constitutive du GHT 45, regroupant 9 Etablissements de santé publics du département :

  • Le Centre Hospitalier Pierre Dézarnaulds de Gien,
  • Le Centre Hospitalier Lour Picou de Beaugnency,
  • Le Centre Hospitalier Pierre Lebrun de Neuville aux Bois,
  • Le Centre Hospitalier de l'Agglomération Montargoise d'Amilly,
  • Le Centre Hospitalier de Sully sur Loire,
  • Le Centre Hospitalier de Pithiviers,
  • Le Centre Hospitalier Paul Cabanis de Beaune la Rolande,
  • Le Centre Hospitalier Régional d'Orléans,
  • Le Centre Hospitalier Départemental Georges Daumézon de Fleury les Aubrais.

De facto, la Communauté Hospitalière de Territoire a été dissoute, seule une direction commune des 3 Etablissements imlpactés : Le Centre Hospitalier de Pithiviers, le Centre Hospitalier de l'Agglomération Montargoise et le Centre Hospitalier Paul Cabanis de Beaune la Rolande a été maintenue.

Le Projet médical Partagé, lié au Projet de soins partagé, a été rédigé par filières de prise en charge, la filière gériatrique n'étant pas la moins dynamique, du fait de l'historique des coopérations des acteurs, au moins dans la partie nord-est du Loiret. A ce jour, des réunions à l'initiative de médecins et cadres motivés ont lieu régulièrement, pour avancer dans l'efficience des parcours de santé.

La mutualisation des Achats, axe prioritaire du déploiement du GHT, et première mission de l'Etablissement-support, le CHRO, a été engagée rapidement, et l'état des lieux des marchés publics réalisé dans chacun des 9 Etablissement membres. Désormais, tout renouvellement ou nouveau marché pour un CH est proposé à tous pour une démarche commune, au fur et à mesure des dates de fin d'exécution. Le GCS/Achats du Centre s'adresse directement à la Direction Achats du GHT 45 pour transmission à tous les membres de l'actualité de son activité.

Les différents métiers de l'Hôpital se sont rencontrés avec intérêt pour partage de bonnes pratiques et de bonnes idées.

L'idée du "collectif" progresse dans les pratiques et mentalités, et permettra, selon l'objectif assigné aux ES publics, d'optimiser aussi bien les parcours de santé que les finances de chacun des hôpitaux.

LE POLE TERRITORIAL SSR CHP/CH Paul Cabanis

Du fait de coopérations anciennes entre les 2 Etablissements, et de la problématique de recrutement médical du CH Paul Cabanis pour son SSR, dont l'utilité n'est plus à démontrer pour l'aval des CH dotés d'un plateau technique, une préfiguration de pôle territorial a été organisée, avec un partage de temps médical de gériatres entre les 2 SSR.

Dans le cadre du GHT, l'idée d'une commission commune d'éthique a été proposée et sera mise en oeuvre d'ici la fin de 2018, dans un périmètre limité au départ aux 3 établissements de l'est du Loiret, et élargi ensuit à tous les membres du GHT, dans un fonctionnement à géométris variable.

LE CONTRAT LOCAL DE SANTE

Pour la période 2017-2020, le Pays Beauce Gâtinais en Pithiverais s'est engagé dans l'élaboration d'un Contrat Local de Santé destiné aux enjeux de son territoire, et le Centre Hospitalier Paul Cabanis a co-signé le CLS le 29 Septembre 2017, pour participer notamment aux actions de prévention auprès des séniors.

La fiche-action n° 4 "Améliorer la sante bucco-dentaire des personnes en perte d'autonomie ou en situation de handicap, vivant en établissement ou à domicile" est ainsi portées par le Centre Hospitalier Paul Cabanis.

Un réseau local de partenaires se constitue sur le territoire et l'Etablissement y participe activement.

LA COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE

Le Centre Hospitalier de Pithiviers
Le Centre Hospitalier de l'Agglomération Montargoise

 

 

 

 

 

 

 

 

 En application de la loi HPST "Hôpital, Patients, Santé et  Territoires", une Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) "Pays du Gâtinais, du Pithiverais et du Beaunois" a été constituée en Juin 2010 et approuvée par l'Agence Régionale de Santé du  Centre le 20 Août 2010.

Réunion CHT SSR

La réunion de coordination  prévue le 13 Septembre 2012 a pour objet le résultat de l'expérimentation du projet thérapeutique individuel. Ce PTI, présenté au patient par le médcin du SSR, est un document nécessaire à la mise en conformité du SSR, puisqu'il prévoit l'éducation thérapeutique du patient.

A l'Hôpital Paul Cabanis, le Service de Soins de Suite est  à orientation gériatrique, et il s'agira essentiellement d'accompagnement du patient pour le retour au  domicile, et d'apprentissage pour les aidants, notamment en ce qui concerne l'observance du traitement par le patient.

MAIA de Sully/Gien/Montargis : Un acteur de plus dans la Filière Gériatrique de Territoire.

Le dispositif MAIA, issu du  Plan Alzheimer, et destiné à l'organisation de l'offre de soins et d'aides aux personnes atteintes de  maladies neuro-dégénératives, et plus généralement,aux personnes en perte d'autonomie, est mis en place sur l'est du Loiret.

Il représente le deuxième niveau de recours, après le  CLIC du secteur, et permet à un gestionnaire de cas de prendre en charge l'ensemble des problématiques rencontrées  par la personne. Ce  dispositif permet d' "aller vers" plutôt que de laisser la personne venir chercher les informations et les aides qui lui sont nécessaires, ce qu'elle n'est justement pas forcément en mesure de faire.

TELEMEDECINE

Les médecins de l'Etablissement  ont donné leur  avis sur les besoins de l'Etablissement auquel l'outil télémédecine pourrait répondre.

L'outil est séduisant puisqu'il permettrait d'éviter de  déplacements aux personnes âgées très fragilisées. Mais les personnes accueillies au CH Paul Cabanis ont besoin de consultations correspondantes à leurs polypathologies, principalement de consultations de gériatrie donc.

Par ailleurs la télémédecine ne peut remplacer la consultation physique, surtout la première consultation, et ne résoudra pas le problème crucial de pénurie de  personnel médical. Puisqu'il faut un médecin au "bout du fil" dans tous les cas.

D’où l’idée d'un centre de télémédecine (interrégional ?) réunissant des  experts disponibles pour plusieurs établissements ; et l’idée de recrutement de médecins gériatres récemment retraités, à temps partiel, pour ces expertises…?

coordination CHT des EHPAD/USLD

Depuis peu, et sur le modèle des rencontres SSR/CHT, une coordination des EHPAD/USLD a été mise en place pour un échange de bonnes pratiques et d'idées nouvelles entre directeurs, cadres de santé et médecins gériatres. Deux fois par an, et alternativement sur chacun des établissements, les intervenants participeront à l'animation de la filière gériiatrique interne, et territoriale dans un second temps.