Newsletter 28 - Juin 2015

EDITO

 

La confiance en plus ?

Le mensonge n’est pas interdit par la loi, ni le mépris, ni la méchanceté. Sauf si les actes posés par le mensonge, le mépris, la méchanceté sont dommageables à quelqu’un.

La loi et le contrat ne règlent pas tout dans les relations humaines, il y faut de la confiance en plus.

 Le contrat est signé entre égaux, mais dès lors qu’il y a dépendance, la confiance est encore plus nécessaire, et ne doit pas être déçue. La confiance oblige à donner le meilleur de soi, ce qui suscite en retour de la confiance supplémentaire, dans un « cercle vertueux « : le soignant voudra mériter l’estime d’un soigné confiant.

Cultivons donc ce bien précieux, au travail comme ailleurs.

 

Béatrice CORNEFERT

Directrice Déléguée

 

 

 (Propos librement inspirés de la conférence d’Eric Fiat lors de la journée de l’Espace de Réflexion Ethique Régional, le 2 Juin 2015)