Newsletter 22 - Octobre 2013

EDITO

LA TELEMEDECINE

C’est un projet volontariste de l’ARS pour toute la Région Centre.

Le CH Paul Cabanis a été inclus dans la première vague d’équipement en tant qu’« établissement demandeur », et a reçu une subvention de 40 000 euros pour l’achat d’un « chariot Télémédecine », avec des matériels de base dans un premier temps.

Ce chariot doit être installé prochainement par le fournisseur Consort NT sur le site Hôpital du fait du plus grand nombre de résidents présents aujourd’hui. Il sera transporté sur le replica watches site Heure Mauve après la réception du nouveau bâtiment et le déménagement de 90 résidents, puisque le centre de gravité  de l’Etablissement va se déplacer vers l’Heure Mauve.

Quelques médecins spécialistes  devront être « requis », pour que le médecin ou l’infirmière formés à la télémédecine puissent avoir « quelqu’un au bout du fil », et les consultations seront programmées sur des créneaux horaires très précis, sachant qu’une téléconsultation vient seulement entre rolex replica watches deux consultations physiques, rien ne pouvant remplacer le contact direct entre le médecin et son patient. Mais on pourra ainsi éviter  certains déplacements  si compliqués pour les personnes fragiles, quand les médecins auront déjà  échangé sur le dossier du patient concerné, et que la personne pourra dialoguer, via l’écran, avec le spécialiste qui la suit.

L’étape suivante est celle  de la rédaction du cheap iwc replica questionnaire médical, pour la dermatologie, la cardiologie, la gériatrie, qui va cadrer la téléconsultation. Les premiers interlocuteurs spécialistes seront ceux de la CHT, CHP et CHAM.

A l’avenir, la maison de santé pluridisciplinaire de Beaune la Cheap Omega Replica Rolande pourra utiliser également  le chariot Télémédecine pour sa patientèle, la télémédecine est un outil intéressant aussi pour les médecins libéraux.