Newsletter 20 - Avril 2013

EDITO

Ils sont vieux, très vieux même...Quand ils peuvent se lever du lit ou du fauteuil, ils ont besoin d’aide.

Mais certains « revivent » avec les bons soins qu’ils reçoivent, et ces progrès inattendus montrent ce qu’est la  bientraitance : pas seulement de la théorie, mais le cœur de métier du soignant, l’attention portée à la personne.

L’état de faiblesse de certains n’enlève rien à leur dignité de personne humaine. « L’évidence de notre destin collectif, la fondamentale égalité qui fait que nous n’avons chacun qu’une vie démontrent chaque jour l’urgence d’un nouveau mode de relations humaines. » (M. Delaunay)

L’Hôpital Paul Cabanis est un lieu de soins et un lieu de vie. Les démarches entamées cette année pour l’évaluation externe de l’EHPAD et la certification de l’Etablissement en 2014 doivent montrer l’implication de chacun de ses agents dans son métier, mais aussi la réalité des effets bénéfiques de la relation humaine si spécifique à ces métiers hospitaliers : pour nos résidents et nos patients, du soin, du lien, de la solidarité.